Articles contenant le mot-clé ‘rencontre’

Artisans du communautaire: une aumônerie hors les murs

Comme pour cette lointaine Lune, que nous réserve la « face cachée » des prisons? Libération et guérison intérieures, restauration de l’humain, voilà l’œuvre de L’Aumônerie communautaire.

Coexister, même en région!

À l’été 2013, une mosquée a été profanée à Saguenay. Des chrétiens réagissent publiquement et prennent l’initiative d’établir des liens fraternels avec la communauté musulmane.

Sermon sur la montagne du dialogue interreligieux

« Quand tu entres en dialogue religieux, ne pense pas à l’avance ce que tu dois croire. » Un texte de Raimon Panikkar.

Étrangers de passage

Il y a de plus en plus de travailleurs étrangers de passage au Québec. Une histoire d’accueil chaleureux au pays où il fait moins 40 degrés.

Donner des mains à l’espérance

À la fin d’août, dans une maison centenaire de Saint-Justin, les artisans et artisanes de Sentiers de foi ont osé entreprendre une journée de réflexion approfondie concernant l’avenir de l’organisme. En voici un aperçu.

Compassion

Le CJF met de l’avant « un projet de société, un christianisme critique, la lutte contre le néolibéralisme et une analyse féministe ». Une toile de Daniel Leblond et un texte de Christine Cadrin Pelletier en rendent compte.

La vertu ne suffit pas

Le film Tout ce que tu possèdes de Bernard Émond évoque les ravages de la cupidité de notre monde axé sur le développement économique, qu’on peut constater en ce temps de Noël. Qu’opposer à l’appât du gain?

Les défis de la rencontre de l’autre

Le christianisme possède-t-il à lui seul la vérité? Qu’est-ce que la vérité? Avons-nous besoin de celle des autres pour pouvoir approfondir le mystère de l’Autre… même si Jésus habite chez nous?

12 heures de spiritualité… pour traverser les crises

Relever le défi d’un dialogue interreligieux est non seulement possible mais nécessaire pour construire un monde respectueux de tous et toutes.

La résilience et Hildegarde de Bingen

Voici deux textes importants pour André Belzile. Le passage final de sa thèse qui manifeste la vie précieuse dont nous sommes dépositaires et transmetteurs et quelques paroles signifiantes de la chanson de Claire Pelletier.

« Articles plus récents Articles plus anciens »