Articles contenant le mot-clé ‘libération’

Couleurs, saveurs et odeurs d’Évangile

Avec les mots du cœur, ce qu’a signifié pour nous cette longue et lumineuse marche sur des sentiers de foi.

Résister, espérer, inventer

Il y a convergence entre les aspirations profondes des peuples de la terre et le Souffle libérateur qui anime les chrétiens engagés dans la société. Sentiersdefoi.info a participé, cet été, au 7e Forum Théologie et libération, à Montréal.

Pour aller plus loin ou satisfaire sa curiosité

Des activités diverses et des ressources pertinentes : trois livres et un forum mondial.

Pour aller plus loin ou satisfaire sa curiosité

Des activités diverses et des ressources pertinentes : un forum mondial et un livre.

« Sur la clôture entre Église et société »

La relecture de la Bible peut-elle apporter libération à notre monde et à nos Églises empêtrées dans les dogmes, les règles et les rituels sacralisés et la lecture fondamentaliste de l’Écriture?

Se faire proche

Ce qui est sacré, c’est la personne humaine. « Chaque fois qu’on laisse le religieux et les rites passer avant la personne, on profane le sacré, soit l’humanité, la Création. »

La vie en abondance

Claude Gosselin : un pasteur de la périphérie de l’Église et du monde. Il sort de la « grand-route » pour suivre les chemins tortueux et douloureux des humbles et des blessés de ce monde.

Suivre Jésus et Marx

Jésus s’est identifié aux pauvres. « Ils sont la clé de l’avenir de la race humaine et de l’entrée dans le Royaume de Dieu. » (Matthieu 25) Une réalité qui a enflammé la vie d’un prêtre de Sainte Croix, Jean-Paul Asselin.

Le buisson de feu

« Dieu est l’Avenir et les pauvres nous en tracent le chemin », affirme Jean-Paul Asselin. Cet extrait du livre de l’Exode nous en confirme le propos et nous ouvre la voie.

Bible et libération populaire

Voici Claude Lacaille, un homme libéré des enfermements moraux et théologiques du passé, qui a appris à relire la Bible à partir des marches de libération des peuples opprimés et des pasteurs et théologiens qui marchent avec eux.

Articles plus anciens »