Quitter la surface

Quelques pensées de John Main, o.s.b., et de Laurence Freeman, o.s.b., nous convient à abandonner la superficialité et à pénétrer les profondeurs.

John Main nous dit :
« Méditer, c’est abandonner le superficiel, quitter la surface, pour entrer dans les profondeurs de notre être. La raison pour laquelle nous méditons, dans la tradition chrétienne, est que nous croyons que Jésus a envoyé son Esprit dans ces profondeurs pour habiter dans notre cœur. En d’autres mots, l’Esprit de Dieu, l’Esprit du Créateur de l’univers habite en nos cœurs et, dans le silence, nous aime tous. Dans la tradition chrétienne, méditer, c’est simplement être ouvert à l’Esprit d’amour, à l’Esprit de Dieu. »

« Nombreux sont ceux, aujourd’hui, dans le monde moderne, qui ont soif de spirituel et soif de silence, d’intériorité et de prière. En un sens, l’urgence de cette soif et de cette faim est aussi impérieuse que celle de pallier les besoins matériels des pays en voie de développement. En effet, à moins que ceux qui vivent dans l’abondance ne recouvrent la santé de l’âme grâce à l’expérience spirituelle, ils seront incapables de ressentir la véritable compassion d’où émerge l’amour de la paix et de la justice. L’homme moderne doit trouver un moyen de recouvrer cette santé, un moyen à la fois nouveau et séculaire : une voie traditionnelle qui l’atteint là où il est. »

Laurence Freeman, o.s.b., La parole du silence, Éd. Le jour, 1995, p. 9 et 10.

« Quand on médite, l’intention n’est pas d’avoir des pensées sur Dieu, sur son Fils Jésus, ou sur l’Esprit saint. En méditant, on cherche à réaliser quelque chose d’infiniment plus grand. En nous détournant de tout ce qui est éphémère et sans importance, nous ne cherchons pas seulement à penser à Dieu, mais à être avec lui, à expérimenter sa personne comme fondement de notre être. »

John Main, o.s.b., Un mot dans le silence, un mot pour méditer, Éd. Le jour, 1995, p 20.

Père du ciel
Ouvre mon cœur
À la prière silencieuse
De l’Esprit de ton Fils.

Conduis-moi dans ce mystérieux silence
Où ton Amour est révélé
À tous ceux et celles
Qui appellent :
« Viens, Seigneur Jésus,
Maranatha. »

John Main, o.s.b.

Mots clés :
, ,