Pour aller plus loin ou pour satisfaire votre curiosité

[ Lire ]

Vers le meilleur de soi
de Pierre Angotti

« Le cheminement spirituel nécessite un double dialogue : d’abord, un dialogue de soi avec soi. Connaître ce qui m’anime, clarifier ce qui m’habite, repérer mes automatismes. Penser que je ne suis que noirceur m’entraîne vers la mélancolie. Et si je suis sans valeur, que puis-je apporter au monde? En ce cas, comment pourrais-je dire que ma vie aura été utile? Comment identifier les chemins qu’il est possible d’emprunter pour en sortir : comment apprendre à croître pas à pas? À découvrir qu’il n’y a pas que cette noirceur en moi? À m’ouvrir à l’amour de moi-même? Cela ne pourra se faire que dans un dialogue avec Dieu. Car le premier dialogue risque de se révéler vain si je n’offre pas ce travail d’intériorité au Tout-Autre. C’est en demandant la grâce du pardon, de la douceur, de la compassion que je peux devenir, à mon tour, une petite étoile pour les autres. C’est en écoutant la Parole de Dieu que je peux m’ouvrir à la Vie. La parole biblique aide à nous mettre ou à nous remettre debout.

Pierre Angotti, passionné par le développement de l’être humain, a consacré trente années de sa vie à la croissance des personnes dans l’entreprise et les organisations publiques. Après s’être formé à diverses approches en sciences humaines, il se spécialise en ennéagramme, une approche très ancienne de connaissance de l’homme. » (4e de couverture)
Salvator, 2011

Les femmes dans la vie de Jésus. Des confidences à haute voix
de Charlotte Plante

« Ces femmes se présentent souffrant, certes, de leurs aliénations, mais aussi libres, courageuses, entêtées, fidèles. Un grand nombre d’entre elles, en effet, sont fidèles, jusqu’au tombeau vide et jusqu’à devenir responsables de la transmission de l’Évangile. Des lignes de force évangéliques, souvent trop oubliées, pour une fécondité de la vie dans le temps présent.

Ce sont ces voix de femmes, chacune accordée à celle de Jésus, auxquelles je prête ma propre voix. Ce sont ces femmes que je mets en scène. Qu’elles puissent inspirer, de nouvelle manière, l’écoute, la méditation, la prière et l’action. » (tiré de la 4e de couverture)

Charlotte Plante a fait des études en psychopédagogie, en théologie et en administration publique. Elle a fait carrière dans le domaine de l’éducation, occupant, en alternance, diverses responsabilités en pastorale et dans les institutions d’enseignement.
Publié à compte d’auteure, 2012.

Note : Le livre est disponible dans les librairies suivantes : Archambault, La Liberté (Québec), Librairie Générale Française, Médiaspaul, Paulines, Renaud-Bray. Pour se procurer le livre, on peut aussi joindre l’auteure à : charlotte.plante@gmail.com

 

[ Participer ]

Comment les riches détruisent la planète?
Conférence d’Hervé Kempf

Et comment les mouvements sociaux peuvent la sauver! Conférence avec Hervé Kempf, journaliste au Monde et auteur des livres Comment les riches détruisent la planète? (Seuil, 2007) et Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (Seuil, 2009). Avec la participation de M. Luiz « Zarref » Henrique Gomes de Moura, du Mouvement des Paysans sans terre du Brésil et coorganisateur du Sommet des peuples pour la justice sociale et environnementale qui se tiendra à Rio de Janeiro en juin 2012.

Hervé Kempf est un des journalistes d’environnement les plus réputés. Depuis près de vingt ans, il travaille à faire reconnaître l’écologie comme un secteur d’information à part entière, et a défriché nombre de dossiers sur le changement climatique, le nucléaire, la biodiversité ou les OGM. Après avoir fondé Reporterre, il a travaillé à Courrier international, à La Recherche, et maintenant au Monde.

La conférence aura lieu le samedi 9 juin de 14h à 16 h, à l’école Le Plateau, 3710, rue Calixa-Lavallée, à Montréal. Pour information et réservation : 514 596-5950. Coût d’entrée: 5$.

Mots clés :
, , , , , ,