Pour aller plus loin ou satisfaire sa curiosité

Des activités diverses et des ressources pertinentes : un livre, une semaine de sensibilisation et deux soirées conférences.

[ Lire ]

Lorraine Caza, femme de prière, femme d’action
de Françoise Deroy-Pineau
Médiaspaul, 2015

Lorraine CazaPremière femme doyenne d’une faculté de théologie pontificale, sœur Lorraine Caza doit ce statut de pionnière à un profond engagement chrétien et à une présence constante au monde. Cette double allégeance, vécue à une époque d’énormes changements dans notre histoire socioreligieuse, l’a en effet amenée à puiser aux sources de la spiritualité chrétienne comme à de grands courants théologiques du XXe siècle, à creuser sa propre identité comme à dialoguer avec les cultures et religions du vaste monde. Une démarche originale qui lui a valu d’exercer des fonctions influentes dans l’Église canadienne : professeure puis doyenne au Collège universitaire dominicain d’Ottawa et supérieure générale de la Congrégation de Notre-Dame. Quel regard ce parcours lui suggère-t-il sur le passé, le présent et l’avenir en ces temps difficiles pour le christianisme? Réponse à cette question, ce livre est aussi un récit de vie. À travers l’histoire d’une femme de Dieu, c’est un témoignage inspirant qui s’offre à la quête de sens contemporaine.

Sociohistorienne, Françoise Deroy-Pineau s’est spécialisée dans les biographies de figures spirituelles fondatrices de la Nouvelle-France comme Marie de l’Incarnation, Jeanne Mance et Jeanne Leber. Elle est présidente d’honneur de Touraine-Canada. Depuis quelques années, elle s’intéresse à des personnalités plus contemporaines qui actualisent l’inspiration évangélique.

[ Participer ]

Semaine nationale de justice réparatrice au Canada
Du 15 au 25 novembre 2015

La 3e semaine de novembre est consacrée à la Semaine nationale de la justice réparatrice au Canada. Cette année, elle aura lieu sur le thème de « Humaniser la justice… un mouvement plein d’espérance!» Le Centre de services de justice réparatrice (CSJR) est heureux de s’associer à ses partenaires, dont le Conseil des Églises pour la justice et la criminologie, pour promouvoir la justice réparatrice à cette occasion. Chaque année, des activités de sensibilisation ont lieu dans diverses institutions (universités, écoles, établissements pénitenciers, églises, autres organismes et institutions…).

Découvrir les activités de la semaine 2015. Télécharger l’affiche.

La transmission du patrimoine religieux au Québec
Soirée Relations

Le changement de vocation du patrimoine religieux au Québec implique de s’interroger collectivement sur sa conservation, mais aussi sur le sens de sa transmission. Comment transmettre l’esprit du patrimoine religieux lorsque celui-ci change de vocation? Comment rester fidèle au charisme des communautés religieuses dans une perspective de poursuite de leurs œuvres sociales. Quels sont les modes de transmission existants qui visent à être au service du bien commun? Nous en discuterons avec Marc Pelchat, théologien, vicaire général du diocèse de Québec; Lise Tanguay, supérieure générale des Augustines de la Fédération canadienne; Jean Picher, curé de la paroisse Saint-Roch à Québec.

La soirée aura lieu le mercredi 25 novembre 2015 de 19 h à 21 h 30 à l’église Jacques-Cartier, 160-190, rue Saint-Joseph Est, à Québec. Contribution suggérée : 5 $. Pour information, joignez Augusti Nicolau par téléphone au 514 387-2541, poste 241, ou par courriel à anicolau@cif.qc.ca.

Les Soirées Relations sont organisées par le Centre justice et foi.

Le militarisme décomplexé du Canada
Soirée Relations

Les différentes interventions militaires du Canada – en Afghanistan, en Libye, en Irak ou ailleurs sont souvent justifiées au nom de la « guerre au terrorisme » ou pour la nécessité d’assurer la sécurité dans le monde. Ce faisant, elles apparaissent pour plusieurs comme une rupture avec l’image d’État pacifiste et médiateur dans les conflits internationaux que s’était forgée le Canada. Il y a cependant lieu de se demander :

  • Cette image de médiateur pacifiste est-elle conforme à la réalité historique?
  • Quels sont les arguments d’ordre moral et humanitaire invoqués pour justifier les actions militaires du Canada?
  • Comment le gouvernement canadien promeut ce militarisme auprès de la population?

Avec Rémi Bachand, professeur au Département de sciences juridiques de l’UQÀM; Thierry Lapointe, professeur agrégé de sciences politiques à l’Université de Saint-Boniface; Isabelle Gusse, professeur au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal.

La soirée aura lieu le lundi 30 novembre 2015 de 19 h à 21 h 30 à la maison Bellarmin, 25, rue Jarry Ouest, à Montréal. Contribution suggérée : 5 $. Pour information, joignez Augusti Nicolau par téléphone au 514 387-2541, poste 241, ou par courriel à anicolau@cif.qc.ca.

Les Soirées Relations sont organisées par le Centre justice et foi.

Mots clés :
, , , , , , , ,