Pour aller plus loin ou pour satisfaire votre curiosité

Des activités diverses et des ressources pertinentes.

[ Voir ]

Regard contemporain sur la Nativité
Oratoire St-Joseph du Mont-Royal

La crèche de l’artiste Stella Pace, inspirée de son œuvre « Famille », est présentée dans la basilique de l’Oratoire Saint-Joseph pendant le mois de décembre. Une centaine de pièces compose l’œuvre de l’artiste montréalaise dont la signature est de créer avec des matériaux trouvés. De semaine en semaine, personnages et animaux s’ajouteront à l’ensemble. Pour cette présentation à l’Oratoire, Stella Pace a créé un nouveau Joseph et conçu une disposition évolutive des nombreux éléments de son œuvre illustrant la Nativité. On peut voir l’artiste à l’œuvre dans une entrevue sur le site de l’Oratoire.
www.saint-joseph.org

[ Participer ]

La lecture en cadeau
Jusqu’au 31 décembre

Offrez un bien très précieux à un enfant défavorisé de votre région. En participant à la 14e édition de La lecture en cadeau, vous posez un geste efficace pour contrer le décrochage scolaire et l’analphabétisme. Acheter un livre neuf pour en enfant qui a peu de con tact avec la lecture, c’est lui offrir la chance d’aimer lire et de faciliter ainsi son parcours scolaire. Il suffit d’acheter un livre amusant pour les 0-12 ans et de le remettre à l’une des librairies ou bibliothèques participantes au Québec. On vous y remettra une trousse pour finaliser votre don. Organisée par la Fondation pour l’alphabétisation, la collecte se termine le 31 décembre.
www.fondationalphabetisation.org/enfants/la_lecture_en_cadeau

[ Lire ]

L’homme indigné
de Jean-François Mattéi

« Camus analysait la révolte comme le sentiment qui assure la dignité de l’être humain. Parallèlement, l’indignation est le sentiment premier – à ce titre irréductible – qui révèle l’existence de la justice. On ne saurait s’indigner que devant une injustice réelle infligée à un être humain concret. L’indignation ignore les idées générales, seraient-elles généreuses, au profit des réalités singulières. Dans une société victimaire vouée à la compassion collective, nous risquons de perdre le sens profond de l’indignation. C’est pourquoi, à la suite de Dostoïevski et de Nietzsche, mais aussi de Tom Wolfe et de Philip Roth, il faut dénoncer les fausses indignations. Il est facile de reconnaître ces dernières qui permettent à chacun de se donner bonne conscience à peu de frais. Les indignations idéologiques, provoquées et feintes, sont renforcées par la pression médiatique sous une forme collective et restent indifférentes au sort réel des hommes. Ce sentiment ne révèle la dignité d’un être soumis à une injustice que s’il se dresse immédiatement, sans calcul, devant l’indignité infligée à une personne singulière. Les indignations collectives sont celles du ressentiment. La seule qui donne un sens à l’exigence de justice est celle, naturelle, qui, selon le mot de Bernanos, est « le cri spontané d’une conscience outragée par le scandale ». (4e de couverture)
Cerf, 2012.

Hildegarde de Bingen Prophète et docteure pour le troisième millénaire
de Pierre Dumoulin

« Proclamée Docteure de l’Église le 7 octobre 2012, Hildegarde de Bingen (1098-1179) est la quatrième femme gratifiée de ce titre depuis l’origine du christianisme. Mondialement connue pour ses œuvres musicales, ses enluminures, sa connaissance des plantes médicinales […], cette abbesse bénédictine est avant tout une maîtresse spirituelle divinement inspirée. Ce livre aborde le thème peu étudié de son apport théologique […]. Hildegarde élabore une anthropologie novatrice, veut guider les âmes et régénérer l’esprit. Son génie est de proposer une conception intégrale de la personne : « Le corps est l’atelier de l’âme où l’esprit vient faire ses gammes. » Ses trois livres de visions nous introduisent dans une sagesse chrétienne. Le premier indique la voie, le deuxième donne les moyens, le troisième décrit le but à atteindre : une harmonie de l’univers renouvelée grâce à la transformation intérieure de l’homme. Toute la richesse de l’Occident chrétien est ici synthétisée. C’est afin de découvrir la pleine maturité de la spiritualité d’Hildegarde et son génie que Pierre Dumoulin, latiniste, nous fait découvrir de larges extraits de ses écrits qu’il a lui-même traduits et remis au goût du jour. Il révèle tout d’abord le caractère prophétique d’une personnalité qui a marqué son siècle et qui reste très actuelle. » (4e de couverture)
Éditions des Béatitudes, 2012.

[ Célébrer ]

Mots clés :
, , , , , ,