Pour aller plus loin et satisfaire sa curiosité

Des activités diverses et des ressources pertinentes : un organisme de solidarité et deux livres.

[ Participer ]

Mission chez nous
Solidarité chrétienne avec les Premières Nations

MCNMission chez nous est un organisme sans but lucratif créé en 1993 à la demande de l’Assemblée des évêques du Québec pour inviter les gens à être missionnaires « chez nous », comme l’indique son nom. Mission chez nous est donc une œuvre qui a pour objectif de sensibiliser un large public aux réalités autochtones. Elle veut favoriser le rapprochement entre les cultures en contrant les préjugés et en favorisant le dialogue. Elle veut offrir son soutien, matériel autant que moral, aux communautés amérindiennes et inuites du pays, spécialement du Québec et du Grand Nord canadien.

Grâce à la générosité de ses donateurs et donatrices, Mission chez nous a pu verser aux diocèses du Grand Nord et aux missions du Nord, au cours des dernières années, entre 250 000 $ et 295 000 $ par année. Ce don annuel est partagé entre les diocèses ayant des communautés autochtones. Au moment où la campagne 2015 tire à sa fin, nous espérons leur apporter une aide plus substantielle encore cette année, compte tenu de l’ampleur des défis auxquels ils se heurtent. Mission chez nous vous invite donc à renouveler votre précieux geste de solidarité avec nos frères et sœurs des Premières Nations. Car la Mission, c’est aussi chez nous!

Enfin, depuis plus de 20 ans, Mission chez nous déploie énergie et efforts pour poursuivre son œuvre de sensibilisation auprès du public et de solidarité envers les Premières Nations. N’hésitez pas à visiter et à faire connaître notre site, à diffuser ce message et à inviter vos amis et connaissances à s’abonner à notre infolettre directement sur notre site Web. C’est gratuit! N’oubliez pas que notre site Web offre maintenant la possibilité de faire des dons en ligne. Nous avons besoin de vous. Merci!

[ Lire ]

Le chant de la terre blanche
de Jean Bédard

Le chant de la terre blancheAu loin se dessine un grand voilier : il amène un Danois venu se perdre dans la blancheur pour échapper à un sombre passé. Amusées, Mikak et sa famille le rebaptisent Jensigoak et l’adoptent comme un des leurs.

Bientôt, Mikak prendra le large à son tour, amenée par l’officier Francis Lucas et ses hommes jusqu’à la cour de la princesse Augusta, en Angleterre, où elle sera traitée comme une curiosité avant d’être renvoyée chez elle, à jamais transformée.

À son retour, elle servira de guide à Jensigoak pour l’établissement de la première mission des Frères moraves au Labrador. Mais la cohabitation improbable des deux cultures ne se fait pas sans dégâts : les traditions s’enchevêtrent et se confrontent irrémédiablement.

Dans ce deuxième volet du Cycle des chants de la terre, Jean Bédard, que nous avons déjà présenté dans nos pages, prête sa plume à Mikak, la première Inuite à s’inscrire par son nom dans les annales de l’histoire de la conquête.

Jean Bédard, docteur en philosophie, enseigne le travail social à l’UQAR. Lauréat du prix Ringuet pour Marguerite Porète, l’inspiration de maître Eckhart (VLB éditeur, 2012), il signe ici sont dixième roman. VLB Éditeur, 2015

Québec, tu négliges un trésor
de Dominique Boisvert

1756441-gfDans les années 1960, le Québec s’est largement émancipé de la tutelle de l’Église catholique et s’est modernisé à plusieurs égards. Cette phase de développement était nécessaire. Néanmoins, plusieurs décennies plus tard, le Québec est aux prises avec des enjeux identitaires, sociaux, spirituels, qu’il peine à bien gérer. Pour affronter les défis contemporains, il est peut-être temps d’en finir avec la défiance envers notre héritage chrétien et de puiser de nouveau à la source vive de l’Évangile.

Dans un essai court, accessible et respectueux de toutes les postures philosophiques, l’auteur s’adresse tant à ses compatriotes croyants que non-croyants afin de leur témoigner sa conviction que la société québécoise gagnerait à renouer à ce qu’il y a de plus fort et de décapant dans son héritage chrétien : l’Évangile.

Dominique Boisvert est membre fondateur du Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV). Il a publié L’ABC de la simplicité volontaire (2005) et Rompre ! Le cri des « indignés » (2012) chez Écosociété. Il a également collaboré à plusieurs ouvrages, dont le dernier en date, Guy Paiement : prophète du pays réel, Novalis en 2015. Novalis, 2015

Mots clés :
, , , , , ,