Paroles de libération

En ce temps de carême, rappelons-nous cette parole de Dieu rapportée par Isaïe, toujours d’actualité, débutant ainsi : « N’est-ce pas ceci, le jeûne que j’aime – oracle du Seigneur Yahwé... » Suite dans cet article.

Isaïe 58, 6-8

N’est-ce pas ceci, le jeûne que j’aime
– oracle du Seigneur Yahwé :
détacher les chaînes injustes, dénouer les liens du joug,
renvoyer libres ceux qui sont maltraités, rompre tous les jougs?

N’est-ce point partager ton pain avec l’affamé,
prendre chez toi les malheureux sans asile,
couvrir celui que tu vois nu
et à ta propre chair ne pas te dérober?

Alors comme l’aurore jaillira ta lumière,
ta plaie aura tôt fait de se cicatriser;
devant toi marchera ta justice,
la gloire de Yahwé sera ton arrière-garde.

Luc 4, 18

L’Esprit du Seigneur est sur moi,
parce qu’il m’a oint.
Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux pauvres,
proclamer aux captifs la liberté
et aux aveugles le retour à la vue,
renvoyer en liberté les opprimés,
proclamer une année que le Seigneur agrée.

Mots clés :
, , , ,