Noël sur de nouveaux sentiers

Au lieu de sauter par-dessus Noël, pourquoi ne pas en profiter pour dire notre affection, notre reconnaissance dans notre entourage et stimuler l’espérance en signalant les signes des temps du règne de Dieu à l’œuvre?

Qu’est-ce donc qui nous énerve tant à l’approche du temps des fêtes de Noël? Magasinage en foule, choix de cadeaux, budget minuscule ou déjà dans le rouge… et des attentes irréalistes de cadeaux dans l’entourage, des rencontres familiales non désirées ou l’isolement dans un petit studio? Dur, dur de résister aux routes de la consommation toutes tracées par la publicité et aux habitudes du passé1. Y aurait-il de petits sentiers de travers, moins encombrés, plus authentiques et joyeux?

Jadis… dans un cégep du Québec, un trio d’animateurs (agent de pastorale, psychologue et infirmière) décida de profiter de la Saint-Valentin pour susciter un vent d’expression de reconnaissance et d’affection entre étudiants d’abord et membres du personnel ensuite dans ce gros village qu’est un cégep. L’amour, ce n’est pas juste en couple! Alors, sous forme de mémos téléphoniques colorés servant de « pigeons voyageurs », les messages se retrouvèrent collés sur les portes des cases et des bureaux, sur les écrans d’ordi, les sacs à dos, les pare-brise d’auto, les agendas, les tableaux. La magie de l’amour s’était emparée des habitants du village. Nous avons reçu beaucoup de témoignages des bienfaits dans le cœur, l’âme, le corps et les espaces de travail de cette opération inattendue. Alors, pourquoi ne pas profiter des rencontres du temps des fêtes ou de celles qui surgissent à l’improviste pour se dire mutuellement notre estime et notre affection? Pour se redire ce qu’on apprécie de l’autre, ses qualités, sa beauté, sa simple présence, pendant qu’il ou elle est encore parmi nous. Une carte bien choisie2, une note, un mot en personne ou au téléphone, une main sur l’épaule. « J’apprécie vraiment que tu sois mon ami, que tu sois présent dans ma vie! » La terre de la soif, en communauté comme en famille, attend cette bordée d’affection et de joie. L’Amour est inventif, surtout quand le Christ habite chez nous; alors traçons-lui de nouveaux sentiers pour qu’Il puisse circuler.

Qui a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre se rend compte que les signes des temps sont nombreux à stimuler nos engagements et notre persévérance. Notre monde est en ébullition d’initiatives sur tous les fronts. Dans l’enfer haïtien, des milliers de personnes se dévouent pour le bien-être et la sécurité de leurs concitoyens. Des milliers de personnes se manifestent à toutes les conférences internationales des puissants de ce monde pour éveiller leur conscience et les rappeler à leurs responsabilités planétaires. Au Québec, des milliers de citoyens et citoyennes ont pris la rue pour protester contre les augmentations de frais et les coupures dans les services publics, car cela touche surtout les pauvres et les laissés-pour-compte. L’Église du Québec démontre sa solidarité avec les gens dans des milliers d’initiatives locales, nationales et internationales.

Des sentiers-signes-des-temps, nous en avons déjà relevés 75 dans nos pages depuis 5 ans. Des personnes inspirantes : Laurette Lepage, femme libre et mère des jetés à la rue; André « père Jean » Patry, envoyé aux prisonniers; Yves Côté, frère des homosexuels et des lesbiennes; Guy Paiement, l’éveilleur de conscience; Alexandra L’Heureux Bilodeau, jeune coureuse des bois de la Côte-Nord; des initiatives comme la bénédiction des animaux, le Caféchange de l’Église Unie, les Églises vertes, etc. Et tant d’autres disponibles sur notre site Web. On n’arrive pas à tout répertorier. Des étincelles visibles du grand feu qui se répand dans les racines de toute la Terre. Des frémissements d’arbres, signes du passage du Souffle divin chez nous. Des signes partout, j’vous dis!

1. Je porte aussi à votre attention une initiative française dont nous pourrions nous inspirer au Québec : la campagne Noël autrement du Collectif chrétien Vivre Autrement. www.noel-autrement.org

De même que cette proposition du Réseau québécois de la simplicité volontaire dans son Bulletin Simpli-Cité de l’hiver 2004 dont le thème est « Noël autrement » www.simplicitevolontaire.org (page Documentation).

2. Mes amis Ghislain et Lucie vendent justement des cartes originales et écologiques. Voir le site de Carrément poétique : www.carrementpoetique.com.

Mots clés :
, , , ,