L’imprimante de Dieu

Témoignages de personnes qui pratiquent le récitatif biblique.

De même que la pluie et la neige descendent du ciel
et n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et fait germer,
pour qu’elle donne la semence au semeur et le pain à celui qui mange;
ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche : elle ne retourne pas vers moi sans effet,
sans avoir exécuté ce que je voulais, et fait réussir ce pour quoi je l’avais envoyée. (
Isaïe 55, 10-11)

Moi qui étais malade, prisonnière, j’ai été visitée. Et plus encore, tout ce qui en moi depuis longtemps était dispersé, abandonné, oublié trouvait enfin le chemin de la liberté, de l’unité, de l’harmonie. J’étais vivante! (H. D.)

Les textes bibliques sont tatoués sur mon cœur et me rapprochent toujours plus du Christ qui me fait vivre. La dimension globale de l’être humain dont la pédagogie tient compte me touche et me parle immensément. (S. G.)

Je mange la Parole de Dieu et elle devient moi. (M. G.)

Le récitatif a favorisé pour moi une relation personnelle avec Celui qui est Parole, un enfoncement dans la contemplation du mystère de ce Dieu Père, Fils et Esprit Saint. Souffle qui engendre et donne vie. […] Il est source de croissance humaine et spirituelle suscitant en tout mon être un désir d’exister tout simplement devant le Créateur. (F. T.)

Le récitatif? C’est l’imprimante de Dieu-e. (J. H.)

Le récitatif me fascine par son aspect dépouillé qui me centre sur les paroles. Elles prennent tout leur sens et je me laisse bercer, les « conservant dans mon cœur ». Souvent, je deviens émue en fixant mon regard sur les gestes; le corps qui se dit m’invite à la contemplation. Simplicité du langage et du geste! (L. D.)

La Parole fait son chemin : un mot, un geste, une mélodie et, tout à coup, presque sans s’en rendre compte, un sens vient vibrer à l’unisson de mon expérience. (F. V.)

À l’ouverture d’un rassemblement dans la vaste enceinte du Stade olympique, j’ai été touchée par le balancement-bercement de la Présence de Dieu au milieu de son peuple par une parole chantée et gestuée. (C. D.-L.)

Une parole vivante inscrite dans le cœur d’un jeune est une porte ouverte pour Dieu à tout moment de sa vie. (L. B.)

La Parole, ce n’est pas une suite de mots dans un livre, c’est un souffle dans l’histoire. Quand on se met à écouter, tout devient parlant. (L. B.)

Mots clés :
, ,