Le vendredi 25 novembre 2005 : Journée sans achat

Oui, vingt-quatre heures complètes sans rien acheter! Pause totale de consommation. Tenterez-vous l’expérience? Et comment réagirez-vous? Resterez-vous zen, serez-vous gagné par l’anxiété ou céderez-vous à la panique?

« Pendant 24 heures, des millions de personnes à travers le monde ne participeront pas : à l’économie triomphante, aux manœuvres insidieuses du marketing et à la consommation frénétique et excessive qui s’emparent de notre culture. Nous faisons une pause. Nous faisons le choix modeste de ne pas acheter. Nous réduisons l’impact de nos habitudes consuméristes et nous regagnons notre calme. Ensemble nous disons : assez, c’est assez! Nous voulons maintenant contribuer à bâtir ce mouvement qui veut questionner notre course vers un développement non durable. »

C’est en ces termes que l’organisme canadien Adbusters nous propose de participer à la Journée sans achat 2005, le vendredi 25 novembre prochain, un mois jour pour jour avant Noël. Cette journée, où nous sommes invités à ne rien acheter du tout, veut susciter une réflexion sur notre dépendance à la consommation. Ce mouvement innovateur du Buy Nothing Day a pris naissance il y a dix ans et suscite de plus en plus d’enthousiasme au Canada anglophone, aux États-Unis, comme partout dans le monde. Plusieurs groupes même se forment ici et là pour oser des actions collectives de conscientisation : coupe collective de cartes de crédit; marche de zombies (représentant les consommateurs) dans les centres commerciaux; le « Whirl-Mart », véritables tourbillons de clients remplissant leur panier et retournant le jour même tous leurs achats, exploitant ainsi à l’envi la politique de retour garantie de Wal-Mart et la patience des commis; autant d’actions un tantinet subversives qui visent à sensibiliser la population au fait que « personne n’est né pour acheter et que nous ne sommes pas avant tout des consommateurs ». Au Québec pourtant, cette journée semble passer inaperçue. Cette année, serons-nous prêts et prêtes à relever le simple défi de détourner la routine quotidienne et de ne pas remplir nos sacs? Chrétiens, chrétiennes, libérons-nous!

Mots clés :
,