Le quotidien fait prière

Un message sur le répondeur... qui en dit long. Et un texte de Matthieu qui en dit tout autant : « J’étais au cachot. Vous êtes venus me voir. »

Bonjour,

Je regrette de ne pouvoir répondre
à votre appel.
Laissez-moi vos coordonnées
et je vous rappellerai.

Je vous souhaite,
aujourd’hui,
de goûter la paix
et de rencontrer sur votre route
un regard d’amour.

Message enregistré sur le répondeur d’André Patry

Alors viendra le Fils de l’homme

Alors viendra le Fils de l’homme dans sa gloire.
Les messagers du Seigneur feront cercle autour de lui,
et il prendra place sur son siège de gloire.
Les peuples se rassembleront devant lui.
Et, comme le berger sépare brebis et chèvres,
il les départagera.
Les brebis iront à sa droite, les chèvres à sa gauche.

Aux brebis qui sont à sa droite, le roi dira :
« Vous voici, vous que mon Père a reconnus.
Recevez l’héritage du Règne qui vous est réservé
depuis la fondation du monde.

J’avais faim. Vous m’avez nourri.
J’avais soif. Vous m’avez donné à boire.
J’étais un étranger. Vous m’avez ouvert votre porte.
J’étais sans vêtements. Vous m’avez vêtu.
J’étais malade. Vous avez veillé sur moi.
J’étais au cachot. Vous êtes venus me voir. »

Et les justes lui diront :
« Maître, quand cela?
Nous t’aurions vu affamé, et nous t’aurions nourri?
Nous t’aurions vu assoiffé, et t’aurions donné à boire?
Mais quand?
Nous t’aurions vu étranger,
et t’aurions ouvert notre porte?
Sans vêtements, et nous t’aurions vêtu?
Mais quand?
Nous t’aurions vu malade ou dans un cachot,
et serions allés te rendre visite? »

Le roi répondra :
« Croyez-en ma parole,
chaque fois que vous avez agi de la sorte
avec le plus petit de mes frères,
c’est à moi que vous l’avez fait. »

Mt 25, 31-40
La Nouvelle Traduction de la Bible, Bayard, 2001

Mots clés :
, ,