La foi et la culture

« Plus que jamais, la foi a besoin de la culture, de la connaissance, de la réflexion pour s’alimenter et croître. Foi et culture doivent être nourries et entretenues en interactivité. » Un texte de Roland Arpin.

Plus que jamais, la foi a besoin de la culture, de la connaissance, de la réflexion pour s’alimenter et croître. Foi et culture doivent être nourries et entretenues en interactivité. Si la vie de l’intelligence doit être entretenue par l’activité intellectuelle, la vie de la foi doit être alimentée par la vie spirituelle et la réflexion. En toutes choses les muscles doivent s’activer pour conserver leur forme : muscles du corps, muscles de l’esprit, muscles de la foi.

Une culture qui s’approfondit par l’effet de la réflexion sociale, de la recherche scientifique et de la création artistique, qui tend à découvrir et à comprendre la totalité de l’univers, les secrets de la matière et ceux de l’homme tout entier, invite à soupçonner qu’en l’homme existe une dimension spirituelle. Celui qui assume la totalité de son humanité par la réflexion, la recherche de la vérité, la création artistique et l’engagement social devient de plus en plus conscient de la transcendance de l’homme et il est conduit à poser la question du Transcendant, de Dieu.

Roland Arpin, Territoires culturels

Mots clés :
, ,