La chanson des chansons

La sensualité que recèlent les textes du Cantique des cantiques n'est plus à démontrer. Ceux-ci célèbrent cette attirance bien humaine entre deux êtres qui s'aiment. Le texte repris ici est tiré du livre Une Bible « comme un roman » de Philippe Lechermeier.

Lui

Que tu es belle mon adorée, ma biche des prés!
Tes yeux sont des colombes,
Tes cheveux, un troupeau de chevaux ondulants sur les pentes du mont Galaad,
Tes dents, des brebis qui remontent la rivière fraîche et glacée,
Tes lèvres, un fil écarlate,
Tes joues, les deux moitiés d’une grenade dorée et sucrée,
Tes seins, deux faons blancs capricieux,
Que je cherche à apprivoiser.
Tu es celle que j’attendais,
Tu es le lys dans la vallée,
Le jardin secret,
Une source que personne ne connaît.

Elle

Tes cheveux sont d’or, un or pur et léger,
Tes yeux, un chevreuil se baignant dans du lait,
Tes joues sentent l’herbe fraîche qu’on vient de couper.
Tes jambes sont des colonnes d’albâtre
Et ton ventre une masse d’ivoire couverte de saphirs.
Tu es mon bien-aimé,
Celui que j’ai cherché pendant de nombreuses années,
Aujourd’hui un parfum m’envahit et je sais que c’est ton nom,
Regarde-moi, viens avec moi, fuyons.

Lui

Notre lit est un écrin de verdure,
Ses draps un champ de blé
Qu’un torrent vient traverser.

Elle

Mon aimé est comme un pommier parmi les arbres d’une forêt,
J’aime me glisser sous son ombre,
Goûter ses fruits si doux à mon palais.

Lui

Ma tête est couverte de rosée
Et mes boucles, des gouttes dans la nuit,
Ouvre-moi, laisse-moi entrer,
Dans la maison qui a vu naître
La plus belle des femmes,
L’être le plus parfait.

Elle

Notre amour est un trésor
Que toutes les richesses d’une maison ne pourront acheter.
Notre amour est un feu
Qu’aucun fleuve ne pourra éteindre.

[…]

Texte tiré du livre de Philippe Lechermeier, Une bible « comme un roman », Éditions Gautier-Languereau, 2014, p. 170-171.

Mots clés :
, , , ,