Donner des mains à l’espérance

À la fin d’août, dans une maison centenaire de Saint-Justin, les artisans et artisanes de Sentiers de foi ont osé entreprendre une journée de réflexion approfondie concernant l’avenir de l’organisme. En voici un aperçu.

Tous les membres du conseil d’administration et du comité de rédaction de Sentiers de foi s’étaient donné rendez-vous à Saint-Justin, en Mauricie, à mi-chemin entre Québec et Montréal. En ce dimanche 26 août, par une journée ensoleillée d’été, quoiqu’un peu fraîche, tous se sont présentés fidèlement pour cette journée de réflexion extraordinaire, à la fois inquiets et confiants…

Conseil Saint-JustinDevant la précarité de nos finances, nous avons entamé nos discussions autour d’un enjeu de taille: poursuivre ou suspendre la publication de notre webzine! Alors que nos réunions habituelles sont relativement courtes du fait qu’elles se font par conférence téléphonique ou vidéo, nous avons profité des splendeurs de la Mauricie et de la journée pour prier et échanger sur divers aspects de notre fonctionnement. Et bien sûr, pour célébrer autour d’un dîner festif partagé, marqué par l’abondance – un présage?

Tout au long de la démarche, les discussions ont été franches, les enjeux abordés de front, sans fard. Certains membres ont fait état de leurs doutes, de leur fatigue, d’autres de leur entrain à continuer, de leur élan, mais tous ont fait preuve de confiance. Portés par l’espérance et un certain réalisme, nous avons décidé de poursuivre l’aventure pour la prochaine année en votant une réduction du nombre de parutions (de 14 à 10) et des salaires et honoraires de 10 pour cent, tout en proposant un plan de relance qui devra faire l’objet d’une évaluation en février. Au programme : établissement d’une politique de financement; exploration d’alliances avec d’autres organismes; réflexion sur la mission et le membership de la corporation – il est impératif de trouver de nouveaux membres pour assurer la relève du CA! – ainsi que sur sa gestion; enfin, investissement dans les multiples possibilités de notre site Web.

Par ailleurs, tout en continuant à privilégier Toile et téléphone pour nos échanges, étant donné les économies qu’ils permettent, il nous est apparu que les rencontres directes entre nous étaient aussi nécessaires et que nous devrons nous permettre un certain nombre de réunions plus traditionnelles. La journée terminée, chacun est parti le cœur plus léger, le pas plus alerte, pour poursuivre la route. Cela dit, nous comptons toujours sur l’espérance et le soutien de nos lectrices et lecteurs qui peuvent se manifester aussi bien en dons et en suggestions que par leurs prières et leur engagement.

Sur la photo, de gauche à droite : Louise Deschamps, Gérard Laverdure, Ghislain Bédard, Jean-Marc Charron, Jocelyne Hudon, Michel-M. Campbell, Denis Fortin, Gilles Noël de Tilly, Paul-André Giguère, Michèle Barnabé et Colette Beauchemin. Photo : Vittoria Cacciandra

Mots clés :
, ,