Des valeurs fondamentales et du christianisme

Au fil des entretiens du film L'heureux naufrage, des personnes de tous les horizons abordent la question des valeurs. Le tiers d’elles eux font référence au christianisme comme fondement de nos valeurs fortes et nécessaires.

Il y a un tas de gens qui disent : je suis totalement athée, je suis totalement antichrétien, mais je respecte l’égalité des droits humains, les droits de l’Homme, la liberté de conscience, etc. Ils n’ont pas conscience que ces valeurs-là n’auraient peut-être pas pu exister dans notre société s’il n’y avait pas eu le message des évangiles qui en est la source.
Frédéric Lenoir, rédacteur en chef, Le Monde des religions

Les valeurs auxquelles nous croyons tous : l’égalité, la liberté, le progrès, etc. […], c’est très important de savoir d’où elles viennent. Ça ne veut pas dire qu’elles sont la propriété du christianisme, mais ça veut dire que celui-ci est pour quelque chose dans leur existence, et c’est bon de le savoir.
Jean-Claude Guillebaud, journaliste, écrivain

Je pense qu’il faut maintenir en vie les valeurs humaines. Et si la référence aux valeurs chrétiennes peut nous aider, tant mieux. La bonté, comme la méchanceté, doit être répartie assez également du côté de la foi et de l’incroyance. Si on décide d’être du côté de la bonté, on peut effectivement s’inspirer par la tradition et l’inspiration du christianisme.
Bernard Émond, anthropologue et cinéaste

Avant d’être croyant, j’étais fidèle. Fidèle, pour moi, c’est adopter les valeurs du christianisme sans avoir la foi. Les valeurs du christianisme sont les valeurs du respect de la vie, le respect absolu de la vie, le partage, le sens de l’altérité, de la générosité, du souci de l’autre. J’ai toujours été fidèle au christianisme, à ses valeurs, avant d’y arriver pour des raisons mystiques.
Éric-Emmanuel Schmitt, écrivain, dramaturge

Le thème des valeurs doit beaucoup au christianisme. Même les gens qui ne sont plus pratiquants ou même qui n’adhèrent plus à l’Église catholique le reconnaissent. Les mots charité, justice, attention à autrui, amour du prochain ont laissé des traces marquantes dans notre culture.
Solange Lefebvre, anthropologue, théologienne

Les valeurs que j’avais à transmettre à mes enfants étaient celles que j’avais reçues : amour, justice, pardon, sincérité, etc.
André Comte-Sponville, philosophe

Il y a d’une part les évangiles, puis l’Église. Ce sont deux choses complètement différentes. Le message de l’Évangile, c’est un message de compassion, d’être tourné vers l’autre, d’être ouvert aux autres.
Denis Arcand, cinéaste

L’essentiel du message évangélique? La vie n’est pas pour la garder, mais pour la donner.
Benoît Lacroix, historien, prêtre

Mots clés :
, , , , ,