De sympathiques lexiques

Apprivoiser avec simplicité et originalité des mots de l'imagerie biblique pour entrer plus profondément dans le monde de la Bible et de la foi, et donc des « présences de Dieu » dans l'histoire : défi relevé par les Lexiques sympathiques.

Lexique Bible« La nouvelle collection “Les lexiques sympathiques” propose une première approche de la foi. Il ne s’agit pas d’un dictionnaire encyclopédique ni d’un répertoire exhaustif, mais d’une façon originale d’apprivoiser un sujet. Chaque livre s’inspire librement du parcours de son auteur dans un langage à la portée de tous. » Telle se formule la présentation de cette collection originale mise en œuvre par les éditions Novalis, dont les deux premières parutions − Lexique sympathique de la Bible de Sébastien Doane et Lexique sympathique de la foi de Lise Lachance − font très bonne figure. Nous tenons ici à en souligner l’audace et la vision!

Ces lexiques tirent leur originalité de leur caractère à la fois accessible et agréable à consulter, voire presque ludique. Ainsi, le contenu du lexique s’articule autour d’une série de thèmes présentés sous forme de barre de menu, tel qu’on en trouve sur les sites Internet. Au début de chaque chapitre revient ce menu où le thème développé apparaît en surplomb. Sous celui-ci, un menu déroulant expose les mots retenus par l’auteur et développés dans le chapitre. Par exemple, sous le thème Animaux, on trouvera les entrées Agneau, Poisson, Serpent, Dragon et Bête.

Au-delà de la forme alléchante, on pourra découvrir aussi un contenu tout aussi intéressant. À propos du lexique sur la Bible, on peut lire, en quatrième de couverture : « Sébastien Doane puise dans son expérience personnelle pour donner vie aux mots et symboles de ce livre fondateur. Regroupé autour d’une série de thèmes (les liens sociaux, les êtres spirituels, l’humanité, la sexualité, etc.), ce lexique s’intéresse à la signification de certains termes et montre comment ils peuvent encore donner matière à réflexion dans notre société. Et pour rendre l’exploration plus agréable, l’auteur bâtit un pont entre notre monde et celui qui a vu naître ces écrits. Une approche simplifiée qui permettra au lecteur de mieux se familiariser avec la Bible et de découvrir la richesse de son vocabulaire. »

Lexique foiJ’aimerais ici en illustrer le propos. Sous chaque entrée du lexique, par exemple pour le mot ciel contenu dans le thème Lieux, M. Doane y va d’abord de son expérience personnelle… « Avez-vous déjà pris le temps de regarder le ciel, lors d’une belle nuit d’été, dans un environnement propice à l’observation des astres? Dans ma famille, le spécialiste des étoiles, c’était mon frère Patrick qui voulait devenir astrophysicien. […] Je me rappelle agréablement ces nuits passées, couché par terre, à observer les étoiles filantes dans le ciel. J’ai alors compris à quel point nous étions petits dans ce grand univers et je me suis posé alors plein de questions sur le sens de la vie. » Cette réflexion personnelle de l’auteur introduit alors parfaitement la présentation de la vision du ciel pour les cultures ancestrales et le monde biblique. Ainsi, l’auteur peut expliquer que « dans la Bible, pour éviter de prononcer le nom de Dieu en vain, on remplace parfois le mot Dieu en désignant le ciel, le lieu de sa demeure. Par exemple, l’évangile de Matthieu, nous indique l’auteur, va utiliser l’expression « royaume des cieux » au lieu de « royaume de Dieu » que l’on retrouve dans les autres évangiles. » L’auteur conclut son article avec une lecture personnelle où, dans ce cas, il nous fait comprendre que, dans les Écritures, le ciel demeure un symbole du lieu de la présence de Dieu, que « le ciel de la vie éternelle reste une métaphore et non un lieu physique ». Pour ce qui est du lexique sur la foi, Mme Lachance ira d’une approche quelque peu différente, mais tout aussi personnelle et originale, ce qui renforce à mon avis l’approche accessible et pas du tout académique de ces ouvrages, que pourrait laisser entendre le terme lexique du titre.

En bref, ces lexiques sympathiques, de par leur présentation graphique innovatrice et leur contenu sérieux et pertinent, demeurent des livres particulièrement agréables à lire et à consulter, de même que des ouvrages de référence pertinents, rigoureux et à jour qui seront utiles à tous ceux et celles qui veulent explorer plus largement les univers de la Bible et de la foi et, par conséquent, les liens nécessaires qui se tissent avec la vie quotidienne. Des lexiques uniques et ludiques qui se piquent d’être sympathiques, mais qui atteignent aussi leur cible en proposant matière à réflexion concernant les différents enjeux, sociaux ou autres, que comporte notre société contemporaine! On aurait aimé que les livres soient plus épais tant on aurait souhaité explorer d’autres mots si remplis de mystères et de sens.

Pour terminer, je formulerais une seule critique, bien inoffensive : le graphisme de la couverture aurait gagné à être un peu plus dynamique pour rendre davantage justice à la richesse des pages intérieures et finir de convaincre les éventuels lecteurs qui pourraient être repoussés par la nature plus rébarbative du mot « lexique » que comporte le titre. Mais il suffit d’être un peu curieux et de se glisser sous la couverture pour se laisser envoûter…

Mots clés :
, , , ,