De la théologie en peinture

Quand la réflexion théologique s’introduit dans un bar en ville sous forme de tableaux qui intriguent, provoquent, questionnent... voici ArThéo, une étonnante alchimie.

SDF.info – Qu’est-ce qu’ArThéo?

ArThéo – Si ArThéo est le titre d’une exposition, c’est d’abord le nom d’un organisme à but non lucratif créé par d’anciennes et anciens étudiants de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal.

Autour de 2005, nous avons remarqué avec étonnement la présence d’une imposante représentation du Christ en croix au milieu d’un bar de la rue Saint-Denis à Montréal, une toile qui s’avérera être l’œuvre de l’artiste montréalais Bob Desautels. Durant les années qui ont suivi, des rencontres du « troisième type » entre théologiens-artistes-peintres se multiplièrent pour nous, si bien qu’au tournant de 2010, la décision fut prise de former une société à but non lucratif afin de « faire quelque chose avec ça ». Nous l’avons nommée ArThéo, contraction des termes art et théologie – nos deux passions.

L’idée de départ était celle d’un « recensement » de ces œuvres à symbolique chrétienne contemporaines dispersées dans l’espace public. Mais rapidement, la tâche à accomplir s’est révélée d’une telle ampleur qu’il nous a fallu renoncer à l’exhaustivité. Nous avons, plus modestement, fait le tour de nos propres réseaux – la cofondatrice est elle-même artiste-peintre – et y avons trouvé amplement de matériel pour une première exposition. C’est cette première sélection d’œuvres que présente jusqu’au mercredi 2 mai 2012 l’exposition ArThéo.

SDF.info – Comment se fait le lien avec la théologie?

ArThéo – Peut-être en raison de sa nature extrêmement éclatée, ou encore parce que son appréhension découle largement d’une intuition, ce que nous appelons « art théologique », ou plus familièrement « arthéo », apparaît difficile à décrire ou à qualifier clairement. Mais si la théologie, avant d’être un « discours » à proprement parler, est un questionnement, soit « la foi à la recherche de son intelligence », pour reprendre les mots célèbres de saint Anselme, on peut penser que pour être « théologique » au sens premier du mot, une œuvre d’art devrait pouvoir soulever par elle-même des questions de fond sur Dieu, la foi, les institutions ou d’autres aspects de la religion. C’est, nous semble-t-il, ce que font les œuvres au cœur de cette exposition, pour peu qu’on leur en donne la chance. Elles le font individuellement, mais surtout collectivement.

Une fois rassemblées, en effet, ces diverses prises de parole, prises de parti, ou encore prises de rien du tout gratuitement inspirées par le moment, offrent un portrait tour à tour questionnant, inspirant, troublant, intrigant, éprouvant ou grandiose de l’héritage chrétien et de notre société modelée en grande partie par le christianisme.

D’un point de vue théologique, cette présentation ouvre la porte au questionnement, car dans leur ensemble, les œuvres présentées offrent de multiples occasions de réflexion sur les plans de l’anthropologie théologique, de la spiritualité, de l’histoire, etc. Leur étonnante alchimie nous paraît susceptible d’inspirer tant la foi en quête d’intelligence que le désintérêt en quête d’étonnement ou, ce qui est peut-être plus commun de nos jours, l’intelligence à la recherche de sa foi, entendue au sens large.

SDF.info – La symbolique chrétienne peut-elle encore parler au monde d’aujourd’hui?

ArThéo – Reste qu’au bout du compte, et c’est ce qui semble soulever le plus d’intérêt envers notre projet, chacune de ces œuvres créées en toute liberté a retenu, entre tous, les symboles chrétiens pour se dire. C’est pourquoi nous y voyons un témoignage exceptionnel, dynamique et original d’une culture chrétienne toujours bien vivante, pour ne pas dire bonne vivante, dans la société québécoise pluraliste d’aujourd’hui. Pour en juger par soi-même, rien de plus simple. Il suffit de visiter le site artheo.ca, qui présente des reproductions de l’ensemble des œuvres que rassemble cette première exposition. Mais pour vivre de véritables émotions et, en prime, rencontrer des artistes et des artisans d’ArThéo, rendez-vous au cinq-à-sept du jeudi 19 avril au P’tit Bar1 pour le deuxième vernissage de l’exposition en cours depuis le 5 avril.

1. Le P’tit Bar, 3451 rue Saint-Denis, Montréal (à deux pas du métro Sherbrooke)

Qu'est ArThéo?

ArThéo est un organisme voué à la promotion et la défense d'une approche critique du christianisme. Dans son volet « arts visuels », ArThéo se spécialise dans la recherche et l'exposition d'art à symbolique religieuse.

Pour plus d’information et voir d’autres œuvres, visitez le site artheo.ca.

L'exposition

La première partie de l’exposition ArThéo avait lieu du 5 au 18 avril 2012. La deuxième partie se tiendra du 19 avril au 2 mai 2012 au P’tit Bar, au 345, rue Saint-Denis, à Montréal (à deux pas du métro Sherbrooke). Vernissage : le jeudi 19 avril de 17 h à 19 h.

Mots clés :
, , , , , , ,