Arbres en ville

Tout amoureux des arbres qu’il est, Martin Ferron nous a fait parvenir les paroles d’une chanson extraite de son récent spectacle Terre de l’aube. Un bijou de poésie à découvrir et... à écouter sur Myspace.

Paroles et musique : Martin Ferron

Écouter la chanson sur Myspace
http://www.myspace.com/martinferronpiece

Nous avons tenu bon aux glaces
L’écorce a refermé les coups de haches
Tenir malgré le manque d’espace
Pour que nos pollens fécondent de grâces

Debout, nous avons survécu aux temps violents
En fleurs malgré l’indifférence des gens

Refrain
Être malgré tout comme des arbres en ville
Des feuilles qui traversent l’hiver
en chantant au vent, sous la neige
Oui, nous envahirons toute l’île
Bientôt le temps où sautent les lièges
Les bourgeons d’une nouvelle ère

Que profondes soient nos racines
Assumons sans jamais plier l’échine
Oxygénons les vies sans frais
Bientôt, nous serons des fruits, une forêt

Debout, nous avons survécu aux toxémies
En fleurs malgré l’indifférence ennemie

Refrain

Ormes fragiles
Hommes d’argile
Nous vaincrons les fossiles

Nous essaimerons bientôt partout… partout
Notre cité aura une forêt à sa proue…
Voyez les branches pleines d’enfants qui jouent
Pendant qu’à l’ombre rêvent les grands et les fous
Pendant que pleuvent des milliards de feuilles sur nous

Refrain

Affiche du spectacle Terre de l’aube
d’où est tirée cette chanson.

Mots clés :
, , , ,