Apocalypse maintenant!

« Je répandrai mon souffle sur toute chair. Vos jeunes verront des visions. Vos vieillards rêveront des rêves. » (Actes des Apôtres 2, 17)

chevalnoirJeanne Vanasse expose présentement au Musée des religions du monde à Nicolet trente tableaux ayant pour thème l’Apocalypse. Sœur de l’Assomption, l’artiste de 91 ans a peint la plus grande partie de cette exposition durant les trois dernières années.

L’Apocalypse est perçue à tort comme un livre de catastrophes et de fin du monde. Cette perception est charriée particulière ment par Hollywood et l’idéologie étasunienne dans ses versions de la guerre du Vietnam (Apocalyse now), ce qui fut en fait pour les États-Unis une humiliation épouvantable. Les fondamentalistes chrétiens, d’ailleurs, se servent de ce livre biblique pour faire peur au monde et les maintenir dans la soumission au système en place.

Sœur Vanasse est une femme moderne, ouverte sur le monde. Alliée de la jeunesse actuelle, elle se solidarise avec les mouvements des carrés rouges, des indignés d’Europe ou du printemps arabe. Ayant fait carrière dans l’enseignement au Cégep de Trois-Rivières où elle a fondé le département des arts, elle a relu dans le calme et la méditation cette prophétie écrite durant les persécutions de Néron en 64 et de Domitien en 95 de notre ère.

L’Apocalypse est un livre d’une cuisante actualité. Le prophète, du nom de Jean, écrit à des croyantes et des croyants qui s’opposent au pouvoir absolu et divinisé de Rome, en rejetant l’autorité de César. Ces esclaves et ces pauvres de l’empire romain contestent radicalement les valeurs du système injuste que la masse des gens doit supporter. Leur bonne nouvelle est la suivante : « Jésus est le Seigneur du monde, pas le césar. » Le livre annonce crûment la chute de Rome, la grande putain dans une critique très radicale adressée à la Rome impériale et à tous les empires.

jerusalemnouvelleJeanne Vanasse est profondément inspirée par les visions de Jean. Elle nous décrit en ses tableaux la dureté de notre monde, la violence qui y règne par des rouges de colère et de sang. Mais surtout, elle peint avec de la lumière les visions d’avenir. Des yeux partout sur ses toiles nous regardent et regardent derrière le voile des apparences. Des bleus et des verts nous annoncent un monde d’harmonie. Apocalypse, vocable grec, veut tout simplement dire « dévoilement ». Sœur Vanasse tire le voile sur notre vision du monde; elle nous révèle qu’un autre monde est possible : un monde de vie, où coulent des fleuves purs, où l’amour a le dessus, où la terre nous nourrit avec abondance, où les religions deviennent inutiles, car Dieu habite désormais au milieu de son peuple. Ce monde est féminin, et la terre nouvelle y est représentée par une femme rayonnante.

L’exposition est un message d’espoir pour les pauvres, les indignés et les solidaires, la vision d’une vieille dame pleine de lumière et d’humour, d’une contemplative qui nous interpelle avec ses tableaux. Mettez Nicolet dans vos projets de vacances. Ce n’est pas la Jérusalem céleste, mais vous y trouverez un grand souffle. L’exposition se termine le 2 septembre 2013.

Les tableaux : en haut à droite, Cheval noir; en bas à gauche, Jérusalem nouvelle de Sr Jeanne Vanasse.

Voyez une entrevue exclusive avec l'artiste. Pour info : 819 293-6148

Mots clés :
, , , ,