Accueille chez toi l’étranger

Lors de la Veillée spirituelle pour la paix, en l’église Holy Family, toute la « sainte famille » humaine a été invitée à célébrer dans la communion.

Ce samedi soir 23 octobre, l’église Holy Family à Montréal est pleine à craquer. En entrant, mon regard est attiré par la peinture d’un immense personnage qui couvre tout le haut du chœur avec ses grands bras ouverts et son visage ombragé par le capuchon qui couvre sa tête. On se croirait sur une route de campagne à la tombée du jour alors qu’un étranger vient croiser notre route. On ne voit pas bien ses traits, mais il semble amical. Sur le mur de gauche, un immense soleil lance ses rayons de tous côtés. Plusieurs personnes représentées en ombre chinoise marchent vers sa lumière. Sur chacune d’elles, on aperçoit le signe d’une des nombreuses religions du monde. Dès son mot d’accueil, le curé John Baxter nous dit que ces visuels sont permanents et que, pour lui, Holy Family signifie toute la grande famille humaine à rassembler dans la communion.

Ici se tient la Veillée spirituelle pour la paix1, soulignant le 24e anniversaire de la rencontre d’Assise convoquée par Jean-Paul II en 1986. Ce soir, huit sentiers religieux sont représentés : les Premières Nations avec Mme Nicole O’Bomsawin, Abénakise d’Odanak; l’hindouisme avec Swami Sudhan Sharma du Temple Sri Durkai Amman Koyil; l’islam avec M. Karim Ben Driss de l’Institut soufi de Montréal; le christianisme par M. Stéphane Vaillancourt du Centre Emmaüs de Montréal; le sikhisme par Mme Jesseema Kaur du Temple Gurdwara Guru Nanak Darbar; le bouddhisme avec la Vénérable Man-Quan, venue expressément de Boston pour l’événement, de l’International Buddhist Progress Society of Montreal; le judaïsme avec le rabbin Jacob Lévy de la Synagogue sépharade Beth Rambam, de Côte Saint-Luc; la foi Baha’ie avec M. Alden Penner et Mme Marie-Claire Saindon de la Communauté baha’ie de Montréal.

Nous avons pu goûter des temps de prière dans la langue, la tonalité, la gestuelle et les couleurs de chacun et chacune, en alternance avec des moments de silence. Une chorégraphie présentée par une trentaine de membres accompagnait le chant des communautés bouddhistes et sikhes. Le représentant du Centre Emmaüs nous a fait entrer dans un kyrie eleison très touchant. Les jeunes de foi Baha’ie ont clos cette soirée avec guitare et violon et un rythme plus dansant, plus enlevant. Malgré les différences de forme, nous avons senti une grande communion sur le fond : notre désir de paix pour notre monde, de fraternité, et un immense respect pour l’Esprit, l’Être bienveillant à la Source de tout.

1. Événement organisé par le Centre de paix de Montréal, Religions pour la Paix-Québec et la Famille franciscaine du Québec. Pour information : www.veillees-spirituelles.ca ou joignez le 514 933-4243.

Mots clés :
, , , ,